Résidences – Activités

Les activités des Murs d’Aurelle s’organisent et s’articulent en 2 axes :

1/ La continuité et le développement d’une ligne artistique portée depuis 20 ans par un groupe de participants fidèles associés à toutes les aventures artistiques : recherches et résidences, créations -théâtre, musique, voix, écriture, danse, vidéo- et leur diffusion, débats…

2/ L’animation de résidences d’artistes dans des lieux institutionnels d’hospitalisation psychiatrique, toujours en collaboration avec les équipes de soins (Dispositif Culture à l’Hôpital ou autres formes de partenariats).




Autour de notre collectif gravitent de nombreux participants, soignés et soignants, artistes, tous interrogeant et interrogés par nos expériences et nos pratiques.
Ces axes déterminent les thèmes, les formes et les lieux d’intervention de nos projets :

1/ UN FILM

Le groupe régulier est composé de 6 acteurs par ailleurs suivis en psychiatrie, d’une responsable -cofondatrice de l’association-, d’un administrateur et d’un artiste vidéaste associé, Cyril Laucournet, qui a capté et réalisé des vidéos des stages, résidences, répétitions, représentations et rencontres, relatant et archivant les travaux réalisés. Son œil s’est aiguisé et, répondant à son dialogue ouvert, attentif et rigoureux avec la folie, une écriture filmique a pris forme :
Incursion http://www.youtube.com/watch?v=krvMggKMKLI&feature=plcp en 2010 ;
N Performances http://projetn.lesmursdaurelle.org en 2012.
Dans leur sillage, des repérages et des bouts d’essais ont constitué des balises pour l’écriture et la préparation du tournage d’un film de 52′ dans lequel acteurs autant que cinéaste devront se laisser capter « au sein d’espaces psychiatriques quotidiens -sociaux, domestiques et intimes- pour des dialogues artistiques dans les vides et les trop pleins de la folie ».

2/ DES RESIDENCES D’ARTISTES

Histoire de lieu : résidence vidéo et danse -C.Laucournet et L.Pichaud- en Mars au CHRU Montpellier -hôpital de jour des Arceaux, service Psychiatrie- .
Pas-sages : résidence chorégraphique -Brigitte Negro- en Mai au CHRU Montpellier -polyclinique de psychiatrie, Unité de Soins pour Grands Adolescents-.
Résidence en cours d’élaboration au CH de Narbonne.
Ces 3 résidences d’une semaine chacune répondent à l’Appel à Projets 2013 du dispositif Cuture à l’Hôpital.
Propositions :
Résidences de recherche artistique : travaux conjoints des comédiens des Murs d’Aurelle et de La Bulle Bleue : Improvisation Libre dirigée par Bernard Guittet et Travail vidéo dirigé par C.Laucournet.
Maison des Adolescents Montpellier : Nous sommes en contact avec cette structure pour différentes interventions.

3/ UN SITE WEB

Au travers des traces laissées par les recherches et les projets , un fil artistique s’est tissé et s’étoffe. Le groupe, moteur de la création artistique propre des Murs d’Aurelle, est le témoin actuel de 20 années de travail. Ses membres sont porteurs d’une mémoire et d’une dynamique ressources. Il devient fondamental de faire appel à un webmaster pour créer un site qui donne accès à l’ensemble de nos archives -pratiques artistiques, élaborations théoriques-. Ce lieu virtuel nous permettra d’enrichir nos dialogues avec les structures et les personnes intéressées par les pratiques artistiques et les espaces psychiatriques.

4/ UNE DIFFUSION

En plus de sa dimension ressources, le site donnera une visibilité accrue à nos projets et nous permettra de les diffuser plus largement.
N Performances sera diffusé à Montfavet, Les imaginaires du dehors à VidéoPsy à Montpellier…
Nous allons donner une place plus importante dans notre activité à la recherche de diffusions.